Est-ce vrai que les femmes accouchent plus fréquemment les nuits de pleine lune ?

samedi 2 avril 2011
par  Dr Phil
popularité : 100%

FAUX ! Des études très sérieuses et incontestables révèlent que ce n’est qu’une jolie légende...

Non, les femmes n’accouchent pas davantage les nuits de pleine lune que toutes les autres nuits.

C’est une rumeur très universellement répandue dans le grand public mais aussi chez de nombreux professionnels de santé, parfois très compétents, mais qui se sont laissés piéger et n’ont pas cherché à vérifier.

Dans toutes les cultures et les mythologies, la lune est associée à la fertilité, la grossesse et l’accouchement. Le cycle lunaire (28 jours) évoque le cycle menstruel de la femme c’est peut-être ce qui est à l’origine de cette croyance. Par ailleurs, ce type de croyance s’auto-entretient à chaque fois qu’une femme accouche une nuit de pleine lune : tout son entourage est au courant et la rumeur se renforce d’un témoignage "irréfutable".

Ce qui a pu brouiller les pistes et continuer d’entretenir le doute, c’est l’acharnement des certains médecins ou scientifiques à y croire et donc à monter des études pour essayer de trouver une corrélation. On trouve donc parfois quelques études à la méthodologie imparfaite et aux conclusions hâtives qui évoquent de vagues liens. En fait, il n’en est rien.

Pourtant, c’est très facile à vérifier et ce de façon totalement irréfutable :

Il n’y a qu’à comparer le registre des naissances avec celui des pleines lunes, tous deux très surveillés et précis. Il suffisait d’y penser ! Plusieurs équipes de médecins l’ont fait dans différents pays et ont publié dans des revues médicales leurs résultats, qui sont sans appel : aucun jour de la semaine ou du mois ne voit plus d’enfants naître qu’un autre, quelle que soit la phase de la lune. Et les conditions météorologiques n’ont également aucune influence.

En 2005, probablement agacés par cette légende tenace et voulant en avoir le coeur net, une équipe américaine (Arliss JM et coll. 2005) a ré-étudié 564 039 naissances pendant 62 cycles lunaires dans les registres de naissances de Caroline du Nord, entre 1997 et 2001. Une fois de plus, ils n’ont trouvé aucune relation entre les 8 phases de la lune et la fréquence des naissances, le type d’accouchement, les accouchements de grossesses multiples et les complications médicales des accouchements.

Il y a peut-être un petit bémol à apporter à ces conclusions : avec les progrès de la science, il y a peut-être aujourd’hui certains jours où on accouche davantage : les médecins ont en effet la possibilité de "déclencher" l’accouchement à un moment choisi. Ceci est pratiqué de plus en plus souvent, soit pour des raison médicales, soit pour des raisons de commodité pour la famille, voire de disponibilité du personnel médical. Alors, la prochaine question sera peut-être :

"Est-ce vrai qu’on accouche moins les jours fériés ?".

PM


Niveau de certitude : ÉLEVÉ

Quelques sources :

  • Morton-Pradhan S, Bay RC, Coonrod DV. Birth rate and its correlation with the lunar cycle and specific atmospheric conditions. Am J Obstet Gynecol. 2005 Jun ;192(6):1970-3.
  • Arliss JM, Kaplan EN, Galvin SL. The effect of the lunar cycle on frequency of births and birth complications. Am J Obstet Gynecol. 2005 May ;192(5):1462-4.
  • Bueno A, Iessi IL, Damasceno DC. [Influences of lunar cycle in labor : myth or scientific finding ?]. [Article in Portuguese] Rev Bras Enferm. 2010 May-Jun ;63(3):477-9.
  • Abell GO, Greenspan B. Human births and the phase of the moon. N Engl J Med. 1979 Jan 11 ;300(2):96.
  • Arliss JM, Kaplan EN, Galvin SL. The effect of the lunar cycle on frequency of births and birth complications. Am J Obstet Gynecol. 2005 May ;192(5):1462-4.

Commentaires

Logo de Dr Phil
jeudi 20 novembre 2014 à 20h02 - par  Dr Phil

Bonjour, il semble qu’aucune étude n’ai montré un lien entre les phases lunaires et l’accouchement. Cependant ceci ne permet pas d’écarter un rôle des "superlunes" que vous décrivez (et que j’ignore), mais je n’ai pas trouvé d’étude sur ce thème précis. Par ailleurs, une étude récente de très grande envergure confirme l’’absence de lien lune/accouchement, mais retrouve un lien avec… les tâches solaires ! (même si les auteurs suggèrent une explication statistique à ce résultat ). On peut donc raisonnablement continuer à réfléchir sur le sujet. Référence : Bauer TK, Bender S, Heining J, Schmidt CM. The lunar cycle, sunspots and the frequency of births in Germany, 1920-1989. Econ Hum Biol. 2013 Dec ;11(4):545-50.

Logo de isma
vendredi 14 novembre 2014 à 17h27 - par  isma

Se pourrait-il qu’il y ait en revanche plus de naissance les soirs où la lune est très proche de la terre ? (superlune).
Il y en aurait entre 4 et 6 chaque année, dont certaines extrêmes ex : le 19 mars 2011 et le 14 novembre 2016.

Navigation

Articles de la rubrique