Est-ce vrai que le thé (et le café) protège(nt) des infections ?

samedi 20 août 2011
par  Dr Phil
popularité : 1%

Réponse : probablement VRAI, même si on n’en a pas la preuve formelle

Il semblerait que thé et café aient tous deux des propriétés anti-bactériennes notamment contre Escherichia coli, Salmonelle et Staphylocoque doré. Du moins c’est ce que l’on observe quand on applique ces breuvages sur des cultures bactériennes.
Mais cet effet expérimental – donc hypothétique - peut-il être bénéfique chez les buveurs de thé ou café ?
On sait qu’il n’y a parfois aucun rapport entre ce qu’on observe en laboratoire dans des éprouvettes ou sur des animaux et se qui se passe dans la vraie vie. Des études ont donc été menée pour savoir si une mesure diététique aussi simple, inoffensive et peu coûteuse que de consommer thé ou café pouvait protéger des populations entières contre le risque bactérien.

Une équipe américaine s’est notamment penchée sur le cas du terrible Staphylocoque doré, véritable fléau, notamment dans sa forme MRSA (staphylocoque résistant à la méticilline). De nombreuses personnes sont porteuses en permanence de cette bactérie dans leurs fosses nasales et les chercheurs ont donc étudié l’impact de la consommation de thé ou de café sur ce « portage » nasal.

Grâce à une analyse poussées des données de la National Health and Nutrition Examination Survey (2003-2004, E M Matheson et col. ont démontré que les personnes consommant du thé chaud hébergeaient moitié moins souvent de MRSA que ceux qui n’en buvait pas ; des résultats quasiment indentiques étant observés avec le café ou en cas de consommation combinée des deux breuvages.

Les mécanismes qui pourraient expliquer cet effet anti-infectieux, sont en parti connus., il s’agirait d’acides taniques ou de catéchines pour le thé, de molécules comme trigonelline, glyoxal et diacétyl pour le café. L’inhibition de l’absorption du fer par le café et le thé pourrait aussi expliquer ces résultats car le fer est indispensable à la croissance du staphylocoque doré.
En tout cas, la caféine ou la théine n’y seraient pour rien : dans cette étude, le thé glacé ou les sodas à base de thé ou de caféine n’ont aucun effet sur le staphylocoque doré !

Cette étude ne fait qu’ajouter à la présomption favorable concernant le thé et le café sur les infections, mais elle ne constitue pas une preuve, notamment car la méthode mise en œuvre par les auteurs ne fait qu’observer un lien statistique entre thé/café et portage de staphylocoque doré et en aucun cas une relation de cause à effet...


Niveau de certitude : MOYEN

Référence :
Matheson EM, Mainous AG 3rd, Everett CJ, King DE. Tea and coffee consumption and MRSA nasal carriage. Ann Fam Med. 2011 ;9(4):299-304.


Commentaires

Navigation

Mots-clés de l’article

Articles de la rubrique