mis à jour le 19 juillet 2006

Est-ce vrai que l’homme n’utilise que 10 % des capacités de son cerveau ?

Et si on se servait des 90 % restants ?

Vrai... et Faux. Il est vrai que toutes les cellules de notre cerveau ne fonctionnent pas à plein régime toute le temps. Mais c’est justement le principe du fonctionnement du cerveau qui mobilise à bon escient et au bon moment les structures qui nous permettent de réaliser des tâches et les différentes fonctions de l’organisme. Donc inutile d’imaginer d’infinies ressources mystérieusement cachées au fin fond de notre cerveau (télépathie, télékinésie, ...).

C’est une idée qu’on peut retrouver chez les amateurs de paranormal : une grande partie de notre cerveau ne serait pas utilisée. Avec certaines techniques ou drogues on pourrait "débloquer" son utilisation et révéler alors des capacités supérieures et variées (intelligence, mémoire, voire télépathie, télékinésie,…). Le film de Luc Besson, « Lucy », a ressorti cette vieille idée.
Cette théorie n’est en effet pas récente. J’ai retrouvé sa trace dans un ouvrage (Lerède J, 1983) dont l’auteur rapporte la citation d’un auteur, citant un auteur (pas forcément très fiable donc…) je cite à mon tour ( ;-) :
"… sur les quelque quatorze milliards* de cellules que comporte le cerveau humain, 4% à peine fonctionnent effectivement, affirme Lozanov citant une déclaration du Pr. V. M. Banshchikov au Ve congrès des Neurologues et Psychiatres soviétiques le 30 juin 1969 à Moscou. Les 96% qui restent, ce sont les "réserves" du cerveau, qu’il s’agit d’activer."
(je n’ai pas été en mesure de vérifier si Banshchikov VM avait réellement tenu ces propos).

Dans les années 60, selon un rapport disponible dur le site de la… CIA (!) l’URSS ne comptait pas moins de 27 instituts ou centres de recherche ayant des équipes dédiées à la recherche en parapsychologie (notamment sur les perceptions extra-sensorielles et la psychokinèse). Le Lozanov cité plus haut est un des inventeurs de la suggestopédie, consistant schématiquement à accroitre les capacités d’apprentissage d’une langue étrangère par des techniques subliminales visant à engager les fameuses "réserves" du cerveau.

Ah, comme tout semblait simple dans les années 60.

* On sait aujourd’hui que c’est plutôt 100 milliards.

Sources :

Portfolio

Commentaires

Commentaires

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

S'inscrire à notre newsletter