Est-ce vrai que le miel est bon contre la toux ?

mardi 8 septembre 2009
par  Dr Phil
popularité : 100%

Réponse : probablement VRAI. Le miel calmerait la toux des enfants mieux qu’un sirop à la codéine

Plusieurs vertus médicinales du miel semblent étayées par des données scientifiques. Parmi ces propriétés, la capacité à calmer la toux chez l’enfant est appuyée pas quelques études, sans qu’il n’y ait de preuve indiscutable.

En raison des risques potentiels des médicaments anti-tussifs et de leur efficacité discutable, l’OMS (Department of Child and Adolescent Health and Development, World Health Organization. Cough and cold remedies for the treatment of acute respiratory infections in young children) encourage l’utilisation de "traitements" simples, peu chers et ayant peu d’effets indésirables à base de miel et de jus de citron, quand la famille souhaite un traitement de la toux.

Un essai thérapeutique de 2007 suggère que le miel calme la toux d’un enfant atteint d’une infection des voies aériennes supérieures, mieux qu’un opiacé (dérivé morphinique type codéine classiquement utilisé pour calmer la toux notamment sous forme de sirop). Cette étude a fait l’objet d’une analyse critique en 2009, qui confirme la valeur des résultats et précise leur portée.

En 2012, une nouvelle confirmation est apportée par une étude publiée dans la revue Pediatrics par Cohen AH et al. Cette étude compare les effets d’une dose unique nocturne de 10 grammes pour 3 miels différents (miel d’eucalyptus, d’agrumes, ou de labiées) à un placebo (extrait de date de Silan) sur la toux nocturne et la difficulté à dormir associée aux infections respiratoires hautes de l’enfant (IRB).

Cette étude randomisée en double aveugle portait sur 300 enfants âgés de 1 à 5 ans ayant une IRB. Le miel ou le placebo était administré 30 minutes avant le coucher. Les principaux critères de jugement étaient fréquence de la toux, la gravité de la toux, le retentissement sur la qualité du sommeil de l’enfant et des parents (questionnaire).

RÉSULTATS : pour les 3 miels et le groupe placebo, il y a eu une amélioration significative la nuit avec le traitement par rapport à la nuit précédente sans traitement. Toutefois, l’amélioration était plus importante dans les groupes de miel pour tous les critère mesurés.

CONCLUSIONS DES AUTEURS : Les parents ont estimé que le miel est plus efficace que le placebo (sirop de date) pour le soulagement de la toux nocturne de leurs enfants et des difficultés de sommeil associés à une infection respiratoire haute.

Cette étude comporte quelques limites :

  • le comparateur n’était pas vraiment un placebo (sirop de date)
  • l’appréciation des parents par un questionnaire est une donnée très subjective, et la maladie pouvant céder en quelques heures il aurait fallu utiliser un cross-over (commencer par le miel la première nuit chez la moitié des enfant, puis tester le placebo puis inversement) pour évaluer réellement l’effet du traitement
  • il est à noter que parmi les contributeurs financiers de cette étude on retrouve le "Honey Board of Israel". Même si les sponsors n’avaient aucun droit de regard sur le design de l’étude, ses résultats et sa publication, c’est une notion a prendre en compte dans l’analyse critique de ce travail, car il est démontré qu’une étude sponsorisée peut perdre sa neutralité (il existe plusieurs façons d’orienter une étude et de fausser les résultats ou leur interprétation).

Cependant, les preuves de l’efficacité du miel sur la toux restent médiocre, et une analyse Cochrane Cochrane La Collaboration Cochrane est un réseau international de plus de 28 000 personnes de plus de 100 pays. Elles travaillent ensemble pour aider les acteurs de santé, les décideurs, les patients et leurs soignants, à prendre des décisions éclairées sur les soins de santé, en préparant, mettant à jour, diffusant des revues Cochrane, publiées en ligne dans le Cochrane Database of Systematic Reviews, une division de la Cochrane Library. (Oduwole O, 2012) des deux études cliniques de qualité sur le sujet conclut qu’il n’y a pas de preuve formelle et d’argument en faveur ou en défaveur du miel, sur le plan strictement "EBM Médecine fondée sur les faits
Médecine basée sur les preuves
Evidence Based Medicine
La médecine fondée sur les faits - en anglais Evidence-Based Medicine (EBM) - se définit comme « l’utilisation consciencieuse, explicite et judicieuse des meilleures données disponibles pour la prise de décisions concernant les soins à prodiguer à chaque patient". On utilise plus couramment le terme EBM , et parfois les termes médecine fondée sur des preuves ou médecine factuelle. Ces preuves proviennent d’études cliniques systématiques, telles que des essais contrôlés randomisés en double aveugle, des méta-analyses, éventuellement des études transversales ou de suivi bien construites.
".

Même si pour l’instant les preuves scientifiques restent modestes, le miel est probablement le traitement à préférer pour la toux et les difficultés de sommeil associées aux infections respiratoires hautes de l’enfance, en raison de son apparente efficacité et de son innocuité vraisemblable, surtout en alternative à des traitements à base de codéine


Niveau de certitude : MOYEN

Quelques sources :

OMS Department of Child and Adolescent Health and Development, World Health Organization. Cough and cold remedies for the treatment of acute respiratory infections in young children. http://whqlibdoc.who.int/hq/2001/WHO_FCH_CAH_01.02.pdf
Accessed April, 17, 2013.

Warren MD et al.The Effect of Honey on Nocturnal Cough and Sleep Quality for Children and Their Parents. Arch Pediatr Adolesc Med. 2007 ;161(12):1149-1153.

Heppermann B. Towards evidence based emergency medicine : Best BETs from the Manchester Royal Infirmary. Bet 3. Honey for the symptomatic relief of cough in children with upper respiratory tract infections. Emerg Med J. 2009 Jul ;26(7):522-3.

Paul IM et coll. Effect of honey, dextromethorphan, and no treatment on nocturnal cough and sleep quality for coughing children
and their parents. Arch Pediatr Adolesc Med 2007 ; 161 : 1140-1146.

Cohen HA, Rozen J, Kristal H, Laks Y, Berkovitch M, Uziel Y, Kozer E, Pomeranz A, Efrat H. Effect of Honey on Nocturnal Cough and Sleep Quality : A Double-blind, Randomized, Placebo-Controlled Study Pediatrics ; originally published online August 6, 2012 ; DOI : 10.1542/peds.2011-3075.

Oduwole O, Meremikwu MM, Oyo-Ita A, Udoh EE. Honey for acute cough in children. Cochrane Database Syst Rev. 2012 Mar 14 ;3:CD007094. doi : 10.1002/14651858.CD007094.pub3.


Commentaires

mercredi 24 février 2010 à 11h11

Encore un belle démonstration de l’intérêt de se pencher sur les remèdes naturels et d’étudier sérieusement leurs effets.

Navigation

Mots-clés de l’article

Articles de la rubrique