mis à jour le 16 octobre 2017

Est-ce vrai que Cendrillon avait des pantoufles de verre ?

Attention, il y a un piège…

c’est VRAI ! J’ai longtemps cru qu’elles étaient en vair, mais elles sont bien en verre dans l’édition originale de Charles Perrault.

J’ai souvent entendu dire que les fameuses pantoufles de Cendrillon était en vair (fourrure) et pas en verre. Et je l’ai cru, sans prendre le temps le vérifier j’avoue, en me disant que Walt Disney avait fait n’importe quoi dans son dessin animé, en bon américain qui ne s’embarrasse pas de détails.
Et bien, dans une démarche d’éthique animale il est important de préciser que les pantoufles de Cendrillon étaient bien en verre et pas en vair comme cela fût ré-écrit plus tard par Balzac qui, trouvant peu logique qu’on puisse concevoir des chaussures en verre, a émis l’hypothèse qu’il s’agissait d’une erreur typographique : "Ce mot, depuis cent ans, est si bien tombé en désuétude que, dans un nombre infini d’éditions de contes de Perrault, la célèbre pantoufle de Cendrillon, sans doute de menu vair, est présentée comme étant de verre." (1) Cette hypothèse a ensuite été reprise dans le dictionnaire Larousse.

L’information est assez facile à vérifier, il suffit de prendre le texte du conte d’origine dans la première édition des Contes de Charles Perrault (Paris, Barbin, 1697), qui s’appelle "Cendrillon, ou la petite pantoufle de verre" (2,3), le texte de Perrault ne laisse aucune équivoque, il s’agit bien de verre :
extraits :
"La Fée dit alors à Cendrillon : Hé bien ? voilà de quoy aller au bal, n’es-tu pas bien aise ? Ouy, mais est-ce que j’irai comme cela, avec mes vilains habits : Sa maraine ne fit que la toucher avec sa baguette, & en même tems ses habits furent changez en des habits de drap d’or & d’argent, tout chamarrez de pierreries : elle luy donna ensuite une paire de pentoufles de verre, les plus jolies du monde."
Plus loin, lors de l’essayage :
"Il fit asseoir Cendrillon, et, approchant la pentoufle de son petit pied, il vit qu’elle y entroit sans peine, et qu’elle y estoit juste comme de cire."

Et puis vous l’imaginez au bal (Cendrillon, pas Balzac), avec de gros chaussons en fourrure d’écureuil, transpirant des pieds ? Suis pas certain que le prince aurait apprécié…

Documents joints

Notice de la BNF indiquant le titre du conte

Portfolio

Commentaires

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

S'inscrire à notre newsletter